Enquête nationale "Ma MDPH, mon avis"

La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) a lancé son enquête annuelle nationale "Ma MDPH, mon avis".

Les réponses au questionnaire de satisfaction sont anonymes et destinées à votre MDPH et à la CNSA.

Pour répondre à cette grande enquête, cliquez sur ce lien.

 

Haut de page

Aide au Parcours de Vie : zoom sur ce nouveau dispositif

CLIC entretien jean-paul noble

Le Département d’Ille-et-Vilaine présente le dispositif d’Aide au Parcours de Vie (APV) : un dispositif expérimental qui offrira aux jeunes adultes handicapés de plus de 20 ans, en situation d’amendement Creton, un suivi personnalisé par un assistant aux projets et parcours de vie.

Le dispositif APV permettra au jeune de construire son projet de vie en fonction de ses souhaits, de ses besoins et de ses compétences en s’appuyant sur l’aide de professionnels. Ce dispositif novateur est porté en partenariat avec l’association GRAAL, un réseau d’associations locales d’Ille-et-Vilaine appartenant au champ du handicap ainsi que les associations Adapei 35, Anne Boivent, Ar Roc’h, Rey Leroux et APF France Handicap.

Dans quel contexte s’inscrit le dispositif d’Aide au Parcours de Vie ?

D’après l’étude du CREAI (Centres Régionaux d'Etudes, d'Actions et d’Informations) de janvier 2020, au 30 septembre 2019, 125 adultes de 20 ans et plus, demeuraient dans un établissement ou un service médico-social enfants, en Ille-et-Vilaine, au titre d’un amendement Creton.

Dans son schéma départemental en faveur de l’autonomie des personnes en situation de handicap adopté en 2015 et prorogé jusqu’en 2022, le Département considère l’accompagnement des jeunes en situation d’amendement Creton, comme prioritaire et a instauré ce dispositif expérimental d’accompagnement renforcé pour une durée de trois ans.

Le dispositif d’Aide au Parcours de Vie, qu'est ce que c'est ?

Le dispositif d’Aide au Parcours de Vie permet d’accompagner le jeune et sa famille pour faciliter le passage vers la vie d’adulte. Il s’agit d’un dispositif gratuit et indépendant, qui propose un appui aux personnes en situation de handicap et leur famille, dans l’élaboration de leur projet de vie. Il facilite pour la personne son accès aux droits, dans tous les domaines de sa vie.

L’assistant aux projets et parcours de vie (APPV) a pour mission de faciliter la mobilisation de ressources dans l’environnement proche de la personne, sur son bassin de vie, dans le droit commun et/ou dans le champ spécialisé, ce qui favorise l’émergence d’une coopération (la personne et ses proches aidant.es/son environnement/les partenaires et les ressources).

Le processus d’accompagnement par l’APPV s’appuie sur des valeurs fortes :

  • Autodétermination : C’est la possibilité de faire des choix et de prendre des décisions, mais aussi de se tromper, d’apprendre et d’expérimenter. C’est le pouvoir de décider pour soi-même, en fonction de ses préférences, de ses souhaits et de ses valeurs.
     
  • Le projet de vie : C’est ce à quoi une personne aspire dans sa vie en fonction de ses souhaits, de son histoire, de ce qu’elle est, dans des domaines variés (habitat, loisirs, santé, vie sociale, éducation, emploi, etc.)
     
  • La relation personnalisée sur mesure : L’entrée en relation avec l’APPV est libre, gratuite et initiée par la personne qui souhaite être épaulée. L’APPV s’adapte à la situation de chacun, intervient dans le non-jugement, de façon indépendante, dans un rapport d’échange et de proximité.

Un dispositif financé pour 3 ans à hauteur de 562 700 € par le Département d’Ille-et-Vilaine

Le Département apporte son soutien financier à l’association GRAAL, porteuse du projet, à hauteur de 562 700€. Ce montant prend en charge le financement des postes d’Assistant.e aux Projets et Parcours de Vie, chargé.es d’accompagner les jeunes, pour une durée de 3 ans, soit 180 900 € par an. À cela s’ajoute 20 000€ destinés à la formation spécifique de ces professionnel.les.

Ces 3 assistant.es aux Projets et Parcours de Vie se partageront l’ensemble du territoire départemental.

Un comité de suivi se réunira 2 à 3 fois par an pour évaluer la réussite du dispositif, les freins et les difficultés rencontrés. Plusieurs indicateurs feront foi du succès : nombre de jeunes bénéficiant d’une orientation en amendement Creton et relevant de la compétence du Département, nombre de jeunes en amendement Creton accompagnés en file active, à un moment T, en indiquant le flux des entrants et sortants (perte du statut amendement Creton).
 

Plus de renseignements sur le dispositif

Contact : Anne Levesque au 07 80 61 64 31 ou par mail anne.levesque@graal35.org